L'huile d'argan et la cosmétique orientale bio Arganbio

Huile d'argan à l'or pur

huile d'argan à l'or pur Arganbio

Huile d'argan pressée main

huile d'argan coopérative Arganbio

Huile d'argan massage

Huile d'argan massage aux agrumes de Maroc Arganbio

Histoire de l'huile d'argan

Femme Berbère

L'arganier à traversé les millénaires et l'histoire de l'huile d'argan se confond avec celle du Maroc, l'arbre est devenu l'emblème des régions du sud.

Une des premières utilisations de l'huile d'argan fût celle des Phéniciens qui utilisaient l'huile d'argan dans leurs lampes à huile pour sa luminosité. Les berbères ont quant à eux, toujours utilisé cette huile pour ses qualités alimentaires et aussi cosmétiques.

De nos jours, l'exploitation de l'huile d'argan constitue un réel enjeu économique mais sa surexploitation représente aussi un danger pour sa pérennité, malgré un Dahir de 1925 qui régit les droits d'exploitation des arganiers et instaure un droit coutumier.
Cette loi toujours en vigueur fait bénéficier les populations locales de droits de jouissance très larges :

  • Droit de collecte et de cueillette des fruits,
  • droit de pâturage sans contrepartie,
  • droit de labour des terrains,
  • droit d'utilisation des pierres et du sable sans contrepartie,
  • droit de ramassage du bois sec.

La prise de conscience récente des milieux scientifiques et politiques de l'intérêt de l'arganier et de l'huile d'argan pour son rôle au niveau social, environnemental et économique dans les régions du sud Maroc, s'est traduit par la nécessité de mettre en place un plan de protection, de promotion et de mise en valeur de l'arganeraie.

En 1999, l'Unesco a déclaré l'arganier patrimoine universel afin de le protéger par le biais du Réseau Mondial de la Biosphère.

Les femmes berbères ont toujours utilisé l'huile d'argan pour ses vertus alimentaires. Au même titre que le thé qui est offert aux invités, l'huile d'argan accompagnée d'une assiette de miel est un signe d'hospitalité chez ces populations.

De même, les femmes berbères utilisent cette huile pour ses bienfaits cosmétiques. L'huile est appliquée pour assouplir et protéger la peau et nourrir les cheveux.

L'huile d'argan occupe également une grande place dans la pharmacopée traditionnelle berbère.

Elle est utilisée chez les nourrissons et les bébés pour effectuer les massages corporels, pour aider à la cicatrisation des boutons de la varicelle, dans les traitements de l'acné des adolescents, sur la peau pour éviter l'apparition des vergetures, et chez les personnes souffrant de rhumatismes, pour masser les articulations (les berbères disent que cette huile permet de "réchauffer" les articulations).

Ecobio &
Eco-solidaire

Qui sommes nous ?
Un logo bio pour vous informer
Commerce équitable
Développement durable

ecobio & éco-solidaire

L'Arganier

Arganier

L'huile d'argan (ou Argane) provient de l'arganier (Argania spinosa), un arbre qui ne pousse que dans la partie sud-ouest du Maroc.

De la famille des Sapotacées, vieux de 80 millions d'années, l'arganier est un arbre qu'on ne cultive pas. Il peut atteindre 8 à 10 mètres de hauteur et vivre de 150 à 200 ans.

L'arganier est facilement reconnaissable et présente de nombreuses particularités : cime large et ronde, un tronc noueux, tortueux et assez court, formé de plusieurs branches entrelacées. Ses rameaux sont épineux et garnis de petites feuilles qui résistent à la saison sèche.

L'arganier pousse en forêts clairsemées sur n'importe quel type de sol, à l'exception des sols meubles comme le sable.
Il ne craint pas la chaleur, on le trouve essentiellement dans les régions arides, semi arides et aux portes du désert.
Il est peu exigeant en eau, ses racines peuvent atteindre 30 mètres de profondeur pour récupérer les eaux profondes. En cas de grande sécheresse l'arganier perd ses feuilles pour résister à l'évaporation, puis “fait le mort” et reprend vie lorsque le taux d'humidité augmente.

Fruits de l'argan

Les fruits de l'arganier apparaissent entre mai et juin et ressemblent à des olives, mais sont plus gros et plus ronds.
Ils contiennent une noix très dure, qui elle-même renferme jusqu'à trois amandons à partir desquels sera extraite l'huile d'argan.

De nos jours, les fruits de l'arganier sont recueillis par battage à la perche et séchés au soleil.

Toute la qualité de l'huile d'argan (en particulier, son odeur) repose sur la traçabilité des fruits. En effet, pour être certain d'obtenir une huile sans odeur, il est nécessaire d'acheter les fruits secs non dépulpés.

Les amandons vendus en vrac sur les marchés peuvent provenir de fruits séchés et de fruits ingérés par les chèvres. Ce qui produit une huile avec une odeur caractéristique (dite huile de chèvre).

Dans les coopératives traditionnelles, les chèvres sont interdites dans les arganeraies et les arbres sont taillés pour qu'elles ne puissent pas monter.

Noix d'argan séchées

Il faut saluer tout le travail de ces coopératives ou le cliché de la chèvre dans l'arganier qui se nourrissait des fruits, ne correspond plus à la réalité.

Toutefois, du fait de la pression économique sur l'huile d'argan ces dernières années, la demande est tellement forte, que les producteurs d'huile achètent des amandons à des producteurs locaux sur les marchés, sans garantie de provenance.

Les fruits secs sont dépulpés et les noix sont cassées à la main afin de retirer les amandons.

Les amandons sont torréfiés moulus et pressés pour en extraire l'huile d'argan alimentaire. Cette torréfaction donne à l'huile une odeur caractéristique de noisette et une couleur dorée ambrée.

Pour l'huile cosmétique, les amandons ne sont pas torréfiés et sont pressés à froid. L'huile d'argan cosmétique est moins colorée que l'huile d'argan alimentaire et n'a pas d'odeur.

1 hectare d'arganiers peut produire 800 kg de noix mûres (environ 130 000 tonnes par an, pour l'ensemble de l'arganeraie marocaine).

Après séchage, ces fruits fournissent 40 kg d'amandons qui permettent d' extraire 18 litres d' huile d'argan.

L'huile d'argan cosmétique

Femme Berbère

Avant toute chose, précisons qu'une huile d'argan cosmétique digne de ce nom n'a pas d'odeur. En effet pour la production d'huile d'argan cosmétique les amandons ne sont pas torréfiés et la pression doit se faire à froid afin de conserver à l'huile toutes ses caractéristiques. L'huile d'argan pressée à froid est également recommandée pour son intérêt diététique.

La seule technique qui garantie une véritable pression à froid, est une pression manuelle au moyen d'une meule de pierre.
La pression mécanisée implique nécessairement une chauffe de l'huile à une température minimale de 60°, il en résulte une destruction d'une partie des principes actifs : acides gras, vitamine E (tocophèrol).

Il est tout à fait possible de produire une huile d'argan pressée à la main avec une qualité supérieure à l'huile d'argan pressée en mécanique, dans ce cas la qualité de l'huile d'argan pressée à la main est garantie par la traçabilité de la production, et les analyses.

Toute la difficulté de production réside dans l'utilisation de très peu d'eau et dans la décantation afin de ne pas oxyder l'huile. Une huile d'argan pressée à la main stockée à l'abri de la lumière dans de bonnes conditions, à une durée de conservation au minimum équivalente à une huile d'argan pressée mécaniquement car elle conserve l'intégralité de sa vitamine E (anti-oxydant naturel).

On trouve peu d'huile d'argan pressée à la main sur le marché car elle est plus difficile à produire, et surtout plus chère que l'huile pressée mécaniquement. Il faut environ 10 heures de travail pour produire un litre d'huile d'argan à la main.

Intérêts cosmétiques de l'huile d'argan

Hammam

Extrêmement riche en acides gras insaturés, dotés d'une valeur élevée en acide linoléique, l'huile d'argan cosmétique est un puissant correcteur des carences en acides gras essentiels, si précieux contre le vieillissement de la peau.
De même, la proportion de tocophérol (vitamine E) supérieure aux autres huiles est à l'origine de ses pouvoirs anti oxydants et anti radicaux libres déterminant dans l'élasticité de la peau (rides, vergetures,…). Enfin, en oxygénant la peau, l'huile d'argan cosmétique favorise la restauration de la couche hydrolipidique et des cellules cutanées dont elle accroît la teneur en nutriments (élasticité, douceur, éclat de la peau).

En soin anti-age l'huile d'argan cosmétique adoucit la peau, l'hydrate et la protège contre le dessèchement.
Elle permet aussi d'allier le plaisir sensuel du massage aux bienfaits de la vitamine E, en massage corporel pour hydrater, nourrir, assouplir votre peau après le bain où la douche.
L'huile d'argan cosmétique est utilisée aussi pour les coups de soleils superficiels et les peaux irritées. Dès l'apparition des premières rougeurs, appliquez l'huile d'argan cosmétique sur vos coups de soleil. Elle apaisera la brûlure.

L'huile d'argan cosmétique est également recommandée pour les soins des ongles cassants et dédoublés qu'elle fortifie et protège contre les agressions extérieures.

En traitement capillaire, pour les cheveux secs, ternes et cassants, l'huile d'argan cosmétique donne éclat et brillance.

Inscrivez-vous à la lettre info

  • pour être informé sur les nouveautés
  • gagner des cadeaux
  • participer aux ventes privées

Lettre info

Comment choisir une bonne huile d'argan ?

Coopérative d'huile d'argan

Le choix d'une huile d'argan se fait sur 3 critères : l'odeur, la couleur, la pénétration sur la peau.

L'odeur : Une huile d'argan cosmétique digne de ce nom n'a pas d'odeur, ni odeur de chèvre, ni odeur de grillé.
En effet pour produire de l'huile d'argan cosmétique les amandons ne sont pas torréfiés et la pression doit se faire à froid afin de conserver à l'huile toutes ses caractéristiques.

Il existe toutefois de l'huile d'argan raffinée sans odeur, elle est traitée à la vapeur et se caractérise par une couleur très pale proche de l'huile d'Amande. Ce procédé modifie bien évidemment les caractéristiques de l'huile.

La couleur : L'huile d'argan se caractérise par une couleur naturelle dorée proche de l'huile d'abricot. Elle peut être légèrement trouble (présence de pulpe) ,si elle n'est pas micro-filtrée, ce qui n'affecte en rien sa qualité.
Une huile d'argan trop foncée est une huile qui a été chauffée. Inversement une huile d'argan trop claire a été raffinée.

L'huile d'argan cosmétique se caractérise par son pouvoir hydratant en profondeur, contrairement à d'autres huiles, elle ne graisse pas la peau. Une simple application et un léger massage circulaire permet de la faire pénétrer. Une huile d'argan qui graisse la peau est certainement coupée.

Broyage amandons d'Argan

Notre huile d'argan est produite par une véritable coopérative féminine dans la région d'Essaouira qui possède ses propres arganeraies.

La production est 100% naturelle, notre huile d'argan cosmétique n'est pas chauffée, elle est pressée à froid à la main, ce qui permet de produire une huile de très haute qualité.

La seule technique qui garantie une véritable pression à froid, est une pression manuelle au moyen d'une meule de pierre.
La pression mécanisée implique nécessairement une chauffe de l'huile à une température minimale de 60°, il en résulte une destruction d'une partie des principes actifs : acides gras, vitamine E (tocophérol).

Les fausses idées sur l'huile d'argan

En débutant notre activité il y a 8 ans, nous avons pris le temps d'expliquer ce qu'était l'huile d'argan, son origine, ses méthodes de production et ce qu'elle représentait dans la tradition Berbère, ceci dans le but de donner à chacun les moyens de se faire une idée objective sur le produit et de pouvoir choisir son huile d'argan en connaissance de cause.

Au fil du temps, et de nombre de publications pseudo-scientifiques sur ce sujet, il semble nécessaire de démystifier le produit et de mettre à jour quelques contre-vérités assénées sur des sites qui se prétendent leaders sur le marché.

Nous avons commencé à travailler sur notre projet de production d'huile d'argan cela fait 8 ans maintenant, autant dire sans aucune prétention que nous avons une certaine expérience.
Contrairement à nombre de nos confrères nous ne nous sommes pas lancés sur ce marché par effet de mode ou d'opportunité.

Dans la phase de lancement du projet, nous avons visité des dizaines de producteurs, travaillé avec plusieurs d'entre eux, nous avons passé plusieurs mois sur place à écouter, regarder et apprendre, ce qui nous permet de dire sans fausse modestie à ce jour que nous connaissons notre sujet.

Quand on lit que : ''l'huile d'argan est chère car elle est rare'' ou que ''elle est torréfiée pour masquer l'odeur'', ou toute autre contre vérité de ce genre, il ne faut pas laisser passer de telles affirmations péremptoires.

L'huile d'argan n'est pas rare, c'est faux de l'affirmer, elle est coûteuse en main d'oeuvre à produire, de même la torréfaction n'a rien à voir avec le fait de masquer l'odeur.

A l'origine de l'huile d'argan, les Berbères ont toujours torréfié les amandons, pour faciliter le pressage et pour donner du goût à l'huile (le fameux goût de grillé entre noisette et sésame).

Toutefois quand l'industrie cosmétique s'est intéressée à l'huile d'argan pour ses qualités cosmétiques, les labos ont demandé à ce que les amandons ne soient pas torréfiés pour ne pas détruire la vitamine E (tocophérol) présente dans l'huile d'argan, en effet la vitamine E représente l'actif principal de l'huile d'argan pour son action radicaux libres (anti-rides).

De ce fait l'huile d'argan cosmétique est pressée sans torréfaction des amandons, ce qui peut faire ressortir l'odeur de chèvre caractéristique des amandons ramassés sans pulpe.

Le fait d'avoir une huile torréfiée (odeur de noisette) ne signifie pas qu'elle soit produite à partir de noix de chèvres, l'huile d'argan alimentaire exportée est nécessairement produite à partir de noix ramassées avec la pulpe (seule technique qui garantit que le fruit n'a pas été ingérée).

La confusion est entretenue par le fait que les touristes achètent en général de l'huile d'argan au Maroc (en croyant faire une bonne affaire dans un souk) sans connaître le produit.

Au mieux, ils achètent de l'huile alimentaire trop grillée (car plus on chauffe plus le rendement de pression est élevé), vendue pour ses bienfaits cosmétiques et au pire un mélange d'huiles diverses sans aucune garantie de provenance.

Inversement il est tout à fait possible de produire de l'huile d'argan cosmétique sans odeur à partir de noix de chèvres en la désodorisant par traitement.

Il faut savoir que l'huile d'argan importée en Europe et vendue dans les réseaux de distribution, est contrôlée par les laboratoires officiels au Maroc, dans le cadre d'une convention avec l'Europe afin de garantir que le produit répond aux normes européennes, ce qui est une garantie sur l'origine du produit.

Il faut simplement éviter d'acheter de l'huile d'argan n'importe ou au Maroc en croyant faire une bonne affaire, vous pouvez en acheter dans des boutiques spécialisées qui vendent des produits de très bonne qualité.

Il faut cesser de parler de choses que l'on croit connaître parce que on a fait un voyage initiatique à Marrakech, en visitant une ou deux pseudo coopératives sur la route d'Essaouira, et en achetant de l'huile d'argan produite industriellement à Agadir ou Casablanca.

Il faut cesser de prendre les consommateurs pour des ânes, et savoir leur expliquer ce qu'est une tradition dans une culture multi séculaire, et ce qu'est un produit noble, par opposition à un produit industriel distribué au mieux en GMS, et au pire conditionné par un opportuniste comme un produit miracle.